NEWS - PES League 2007/2008
Gardanne, nouvelle capitale virtuelle du Sud ? - 23/04/2008
Gardanne (Marseille)

· 19/04/2008
· Tournoi PS3
· 24 joueurs
Alors que nous sommes dans le train du retour, je me remémore avec nostalgie ce très beau Week End passé dans le Sud. Heureusement, on y retourne dans un mois.

S’il y a bien une municipalité qui est reliée directement avec le Stade de France, c’est bien Gardanne. Entre ce Week End où nous avons distribué 6 billets pour l’enceinte mythique de Saint Denis et le mois prochain où nous en redistribuerons au moins tout autant, on peut dire que Gardanne s’affirme comme la capitale virtuelle du Sud. Et lorsque l’on se penche sur les résultats, on remarque que le plan sportif n’est pas en reste.

Voici le double. Peu de compétitions cette année, il ne faut pas se louper. Une fois de plus, les joueurs ont fait le déplacement en masse avec un objectif, la victoire finale.


Beaucoup de joueurs titrés à Gardanne…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les meilleurs du Sud ont décidé de tenter leur chance pour le tournoi. Sébastien DUTIL et Jérôme ROUCOU, les PAG divisés en deux équipes, Edouard GUGENHEIM, Benoît ERBON, Stéphane NIZIER, Martial DELAUNAY, Sébastien SCHIED, Julien PARANTEAU, Jean Christophe SERVEL, Rémy ACKERMANN, Pascal THUREAU (grand plaisir de retrouver ce joueur après plusieurs mois d’absence) et enfin Monsieur le Champion de France en simple, Julien ZEMMOURI.


Montpellier passe à côté…

Le MHSC a raté son déplacement à Marseille. Toujours bien placés, JC et Rémy sont complètement passé à côté de leur tournoi. Ils ne passent pas les poules. La JCmobile peut repartir sans omettre d’emmener Pascal et Julien, très fort en simple, très fort techniquement, ils ont craqué psychologiquement…

Bim, Bam, Boum !

Quel plaisir de revoir Alexandre et Helmi. Ils avaient été les grandes découvertes sur PES 3 en simple et en double. Plutôt discret lors des premiers matchs de poules, on a retrouvé avec plaisir les cris de victoire d’Helmi accompagnés du geste indispensable : se lever en serrant le point. Ils viennent pour le plaisir de jouer mais les compétiteurs qu’ils sont se réveillent toujours un moment ou un autre. Hélas pour eux, les 16è de finale ne leur sourit pas. J’espère à très bientôt et bonne continuation !


On t’en supplie, Khoto, rase toi !

On va lancer le khotoThon, pour récupérer de l’argent en vue de payer un rasoir à Florian. Blague à part, avec ce nom d’équipe, Ludo et Karim pensent pouvoir mettre la pression de côté eux qui multiplient les places d’honneur. Le parcours est une nouvelle fois presque parfait. A croire que la malchance ne veut plus les lâcher. Malchance au vu des classements effectués par cette équipe, pas sur le résultat de la finale joué. Car il n’y avait rien à dire face à Gadanne, on reviendra dessus plus tard.

Le commando n’y arrive pas…

Je persiste à croire qu’un jour, ils vont y arriver. « Ils », ce sont Vincent et Frédéric. Ce sont à chaque fois mes favoris, car tout simplement, je trouve qu’à multiplier les places en 1/4, 1/2 et finale, ils méritent un jour de connaître la finale nationale. Hélas, vous l’aurez compris, une nouvelle fois, ils n’ont pu s’imposer. Faut dire que l’équipe en face, c’était du solide, l’équipe de Gardanne.


Les PAG passent à côté…

Comme toujours engagé dans les compétitions par équipe, les PAG ont envoyé deux équipes de double. Le quadruple mythique s’est scindé en 2 teams capables de pouvoir tenter la qualif. Une nouvelle fois, l’équipe Pascal-Jérôme est la meilleure et semble prendre la direction du dernier carré. Hélas pour eux, la chance en a décidé autrement. Doyle à St Fé se dresse en travers de la route. Sébastien et Jérôme s’imposent aux tirs au but.


Gardanne, c’est du costaud !

Pour finir ce résumé, terminons par les vainqueurs, les benbens. Attention, ce sont des champions en puissance. Encore méconnus du public PES, ils vont aller affronter David et Ludovic les champions de France de la catégorie. Karim et Sofiane BENCHADI sont de la ville de Gardanne et s’entraînent de façon hebdomadaire avec le service jeunesse de la municipalité. La ville fut d’ailleurs derrière eux à plusieurs reprises, devenant un soutien indispensable dans la course à la victoire. Disposant d’un bon collectif mais surtout d’une technique remarquable, enchaînant les gestes techniques que seuls les Julien ZEMMOURI, Jérémy VIDAL ou encore Smaïn OUADAH utilisent, ils ont impressionné leurs adversaires. Ces deux jeunes joueurs méritent d’être connus ! Pour cela, ils seront au Stade de France le 29 juin prochain. Et sincèrement, ils peuvent rêver du titre. Seule question, leur inexpérience du très haut niveau peut-il leur jouer un mauvais tour ?


Samedi 19 avril

Tournoi XBOX 360

Jonathan, prophète à Gardanne.

Il est vrai qu’en ce moment la rédaction PESLeague s’amuse avec ses jeux de mots. C’est facile mais dans ce cas présent tellement vrai. Jonathan PROPHETE s’est en effet imposé dans un tournoi XBOX relevé réunissant près de 20 joueurs. Meilleur attaque, vainqueur, 4ème défense, il a impressionné par son talent. Un candidat redoutable pour la Finale Régionale qui aura lieu dans un mois, au même endroit. Pourtant en poule, il a souffert, terminant ex-aequo de son groupe avec Eric ALANDI et Damien DJEDID. La magie d’un mini championnat à trois le fait passer pour la suite. Enfin, plus que la magie, c’est son talent qui lui permet cela. Dans ses principaux rivaux, Jonathan a pu aussi retrouver les frères TONINI (Eric et Marc), Brice TACCONI ou encore Kevin SEKKAI. Mais voilà, Jonathan était au dessus, il s’impose et se qualifie pour la suite de la compétition PESLeague.


Tournoi PlayStation 3

20 participants pour ce tournoi nouvelle génération. Ceux qui sont ammenés à peut être succéder aux Droodie, Harry, Smaïn ou encore Julien ZEMMOURI se sont disputés sous la formule classique de la coupe du monde. Poules puis tableau final.

Nicolas MOREAU, défense de fer !

0 buts encaissé en poule, c’est magnifique et tellement rare que cela mérite une dédicace sur notre site. 9ème attaque avec 10 réalisations, il a pu grâce à ses statistiques terminer premier de son groupe. Dans le tableau final, dès les 1/4, il est en revanche allé chercher le cuir 3 fois au fond de ses filets. Il s’impose néanmoins. En 1/2, la défense craque de nouveau. 3 fois de nouveau. Mais là, son attaque ne sera pas à la hauteur. Il quitte la compétition aux portes de la Finale Régionale.


Hakim, le Benzema sur Play 3.

Hakim est à l’attaque ce que Nicolas est à la défense. C’est dire. 19 buts en 4 matchs, les stats sont affolantes. Un jeu toujours porté vers l’avant, ne cherchant qu’à marquer, il a martyrisé tous les joueurs de son groupe. 4 matchs joués, 4 remportés, seulement 4 buts encaissés, c’est plutôt pas mal ;-) Le seul match où il ne marque pas, c’est la finale. Il s’incline 2-0. Il est tout de même qualifié pour la suite, la Finale Régionale de Gardanne.

Christophe SANCHEZ s’impose…

Il n’est ni la meilleure attaque, ni la meilleure défense mais il est le vainqueur. L’essentiel est bien là. Cela ne signifie pas pour autant que ses stats sont ridicules, loin de là ! Il est deuxième défense et heureusement. Car il n’est que la 16ème attaque en poule…. Par chance, dans le tableau final, il double son capital buts pour s’imposer brillamment. Bien joué !


Tournoi Quadruple

Les PAG ne sont que l’ombre d’eux même…

La compétition quadruple a donné son lot de surprise lors du dimanche consacré à ce dernier. Alors que l’on attendait les PAG, triple champion de la catégorie, ce sont d’autres joueurs de Barjols qui ont remporté le tournoi associés aux marseillais et qui iront donc le 29 juin prochain tenter leur chance pour, pourquoi pas, détrôner ceux qui semblent indétrônable.

Mais voilà, le mot est dit. « Semblent indétrônable ». Car au vu de leur performance (contre performance ??), rien ne présage un quatrième titre d’affilé. Bougés, mis en difficulté, vaincus à plusieurs reprises, les PAG ne sont pas bien. Les Frangins Garcin et Mister Alvarez voulaient se préparer pour le grand jour, ils n’ont fait que s’inquiéter devant un collectif moins bien rôdé qu’à l’accoutumé. Toujours meilleurs lorsqu’il s’agit de faire du football, moins à l’aise techniquement, hier rien ne passait. 8 rencontres, 5 points, le constat est dur mais bien réel. Pour le quatrième titre, ce n’est pas gagné…


Le PAS échoue encore à une place du Stade…

Karim, Ludo, Khoto et Sameh avaient pour objectif de gagner. Pour un quatuor de cette qualité, seule la victoire compte. Les trois premiers étaient déjà au SDF dans cette catégorie, le dernier est vice champion de France en simple sur PES 6. Le tournoi commence bien, les bons résultats s’enchaînent, l’entente est quasi parfaite entres les 4 amis sur le terrain comme à la ville. La rage de vaincre de Khoto, la bonne humeur de Karim, le calme de Ludo et la technique de Sameh, les ingrédients de la victoire finale semblent bien présent. Puis vient le match contre les joueurs de Gardanne. Ces derniers moins à l’aise que la veille, jouent le rôle de trouble fête. Les mêmes ingrédients que pour le PAS avec une technique hors du commun. Ils ont vaincu les anciens champions du Sud en double, le PAS remportant toute la saison passée. En quadruple, ils vont de nouveau enrayer la machine. Ils égalisent dans les arrêts de jeu du match. Le PAS laisse l’Alchimie devant avec 3 points d’avance. Dès lors, le match PAS-Alchimie semble être la finale du tournoi, erreur… 2-1 pour l’Alchimie, le PAS ne peut plus croire à la victoire. Mais rien n’est fini, les Bondels surgissent…


Bondels vs Alchimie, la finale

Les PAG loin de leur meilleur niveau, le PAS qui bute sur l’avant dernière marche, cela a permis a deux équipes de se montrer. Et de bien se montrer. D’un côté les Bondels, discret mais qui dans leur coin avancent à coup de 3 points, de l’autre l’Alchimie qui dispose de bons joueurs en individuels mais sans avoir jamais joué ensemble… Seul le premier match des Bondels est difficile, face… au PAS, défaite 4 à 2. Puis les victoires s’enchaînent. Pour l’Alchimie, il n’y a que des victoires jusqu’à la « finale », dernier match du grand championnat qui a bien fait les choses. Avec son avance de 3 points, l’Alchimie peut être serein. Seule la défaite les condamnerait. Pour les Bondels, c’est simple, la victoire ou rien. Le match commence. Le jeu semble équilibré de part et d’autre jusqu’à l’ouverture du score pour l’Alchimie. Difficile pour les Bondels.


Rebondissements, Incertitudes, superbe finale du X4…

Après cette ouverture du score, les Bondels se reprennent et partent à l’assaut des buts adverses. Sans trop tarder, ils arrivent à égaliser, 1-1. C’est toujours l’Alchimie qui part dans le 93. Puis, stupeur, les Bondels prennent l’avantage. 2-1. L’Alchimie commence à perdre pied. Et voit son objectif s’échapper. Pas pour longtemps, égalisation en début de seconde période. Alchimie est de nouveau qualifié. Mais comme la victoire ne semble pas choisir son camp, les Bondels reprennent l’avantage à 20 minutes virtuelles de la fin. Les Bondels sont de nouveau virtuellement qualifiés. Hélas, un dernier but de l’Alchimie vient contrecarrer les rêves des 4 joueurs de cette équipe. L’égalisation de l’Alchimie propulse désormais ces derniers à la grande finale du 29 juin prochain. Road to Paris !!


Gardanne et NES en milieu de tableau

Parmi les équipes à pouvoir gêner les favoris on peut citer les locaux de Gardanne ainsi que l’autre équipe de Nice, le NES, emmené par les sympathiques Benoît et Edouard. Avec la moitié des matchs remportés, ils peuvent être satisfait de leur parcours.

PesStarz, Pepito Team et AquiTeam en difficulté…

Je ne pouvais finir le résumé sans parler de ces équipes. Pas forcément à la fête lors du tournoi, ils ont néanmoins joué le jeu jusqu’au bout. Arrivant à accrocher une ou plusieurs victoires, chaque équipe a réussi à marquer plusieurs points pour le plus grand plaisir des supporters. Car la PESLeague, c’est aussi et surtout le plaisir, plaisir de jouer, plaisir de supporter... La victoire n’est que bonus dans une compétition telle que la nôtre. Car avant tout, c’est le plaisir de se retrouver entre passionnés du même jeu. PES c’est mon jeu, c’est votre jeu, c’est notre jeu !


Dimanche 20 avril

Tournoi PlayStation 3

Un tournoi relevé…

Une nouvelle fois, la compétition a affiché complet. On retrouvait notamment Akim LAOUBI, Fabien CLEMENTE ou encore Mahamed YAHYA. Ce dernier n’a pas été en réussite dans ce tournoi, lui qui est généralement présent dans les tableaux finaux des tournois PESLeague.

Thomas GIRAUDO, c’est du costaud !

Il est en effet difficile d’écrire le contraire. En poule, il remporte la totalité de ses rencontres se payant le luxe d’être la meilleure attaque avec 25 réalisation et seulement 3 buts encaissés, là encore c’est la meilleure défense !! Dans le tableau final, il va connaître diverses fortunes, en se qualifiant dans un premier temps aisément pour les 1/2 finales, avant de tomber sur un os, Aurélien FOURNIER, le futur vainqueur du tournoi.


Aurélien, un joueur discret mais efficace

Aurélien était dans le groupe 1, il en a terminé premier. Un signe. Comme quoi la journée allait bien se passer. 6 matchs joués, 6 gagnés, là encore les stats sont pas mal. Cependant il « n’est que » 7ème défense du tournoi et 5ème attaque. Il reste en retrait pour ensuite mieux frapper. Dans le tableau final, son 1/4 et sa 1/2 sont accrochés. Victoires sur le fil 3-2. En finale, il se lache et se permet d’inscrire 5 buts à son adversaire du soir, déçus mais tout de même qualifié pour la Finale Régionale de Gardanne, Yassine BENCHEIKH.

Beau tournoi, cela annonce du lourd dans un mois à Gardanne.


Tournoi XBOX 360

Un championnat pour départager les joueurs…

Moins de monde qu’à l’accoutumé pour ce tournoi XBOX du dimanche. Néanmoins, le niveau fut au rendez vous.

Jonathan-François, le duel !

On ne cesse de le répéter, lorsque deux joueurs sont ex-aequo, c’est le goal average particulier qui fait la différence entre les compétiteurs. Peu importe la différence de buts général. Les deux joueurs prennent rapidement un bon départ avec une victoire chacun. Dans leur première confrontation, match nul. Puis ils reprennent leurs bonnes habitudes avec des victoires. Le hasard veut que lorsque l’un des joueurs fait match nul, l’autre suit. Le match retour fait alors office de finale avant l’heure. Victoire 1-0 de Jonathan ce qui lui permet de revenir à hauteur de François, Jonathan ayant déjà connu une fois la défaite. Dès lors ils sont ex-aequo en nombre de points. Mais voilà, Jonathan s’est imposé face à son vis-à-vis, il est donc premier au classement. Il faut dès lors attendre la dernière journée, François espérant un faux pas de son adversaire. François en profite d’ailleurs pour atomiser le pauvre Anthony, 7-3. mais voilà ce score fleuve ne suffit pas, Jonathan s’impose dans le même temps 5-2… Jonathan remporte donc le tournoi !


Avant de vous quitter, l’équipe de la PESLeague tient à remercier M. Roger MEÏY, maire de la municipalité de Gardanne ainsi que Majid pour son accueil, et enfin Nora et Christelle pour la buvette qui a contribué au financement d’une opération humanitaire en mauritanie.

A la semaine prochaine, à Nancy, l’heure des Finales Régionales a sonné.


















<< Retour


inscription
Pseudo Mot de passe
Mot de passe perdu ?


Actualités
Sondage
Qu'attendez-vous le plus de PES 2009?
Plus de sensations et de fluidité
De nouveaux modes de jeu
Un mode online plus convivial
Des graphismes plus affinés
Ne se prononce pas

Résultats

footer img